Le plan de mobilité est une notion  fondamentale qui trouve tout son sens dans notre contexte économique, écologique et sanitaire  actuel  marqué par  divers challenges  que doivent constamment affronter les entreprises pour rester productives tout en étant compétitives.  

Beaucoup plus connu sous le nom de plan de déplacements d’entreprise, le plan de mobilité  fait tout simplement référence à un ensemble de mesures visant à optimiser de manière efficiente le potentiel des déplacements des salariés d’une entreprise tout en réduisant  le plus possible, l’émission des gaz polluants et les trafics routiers.  Autrement dit, ce plan privilégie beaucoup plus l’usage des moyens alternatifs  de transport  collectifs et sains.

 

Plan de mobilité désormais une obligation

 

Bien que considéré au début comme un indicateur de bonne conduite pour les entreprises, le plan de mobilité des entreprises a été rendu obligatoire par la loi de transition énergétique pour la croissance verte  de 2014.

La réalité sur le terrain voudrait que depuis 2019 avec la loi d’orientation des mobilités,  toutes les  entreprises qui comptabilisent un effectif égal ou supérieur à 50 employés dans un même site puissent élaborer et appliquer un véritable plan de mobilité.  

 

Comment mettre sur pied un plan de mobilité ?

 

La mise en place d’un plan de mobilité nécessite une certaine expertise.   Néanmoins, l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)préconise des étapes à suivre  scrupuleusement pour pouvoir en mettre un sur pied.

 

–         La préparation : cette étape consiste à faire une analyse profonde  des différents éléments qui  peuvent susciter un certain intérêt pour les  partenaires afin que ces derniers s’engagent et s’investissent de manière profonde à cette démarche.

 

–         Diagnostic :   établir un bilan de l’existant pour pouvoir concevoir de manière efficiente des méthodes et des moyens nécessaires à l’optimisation du déplacement du personnel en général.

 

–          Plan d’action : tout en respectant un budget ainsi que des dates d’évaluation  d’un calendrier prédéfini à l’avance, il faut établir un plan stratégique assez réaliste d’un catalogue de référence et des mesures pour avoir un bon plan d’action.  

 

–     Mise en  œuvre : il faut avec toute l’énergie possible, accompagner la mise en œuvre du plan de déplacements de l’entreprise, d’une communication ainsi que d’une concentration volontariste en interne.  Par la suite,  il faudra convaincre tout le monde de l’intérêt de la démarche engagé tout en pérennisant les actions dans un processus d’évolution continue.

 

–         Suivi et évaluation : Il faut chercher à cette étape, à évaluer la perception que les employés ont les différents salariés de la mise en place du plan de mobilité au sein de l’entreprise. Après cette évaluation, il est important de cerner les besoins d’ajustement éventuels de certaines actions.

 

 

Avantages d’appliquer un plan de mobilité

 

Appliquer le plan de mobilité revêt de nombreux avantages visibles sur  plusieurs plans parmi lesquels : 

 

–         Plan écologique : comme vous pouvez l’imaginer, l’une des principales missions du plan de déplacements est la réduction des  gaz polluants qui sont généralement le résultat des  véhicules de transport individuel ou des moyens de transport trop nocifs pour l’environnement.  Appliquer ainsi ce plan permet de réduire de manière considérable l’empreinte de carbone émise par l’homme.  Elle permet également de baisser le taux de trafic sur les routes. Moins de voiture et de trafics égales à moins de bruits. Ainsi le plan de mobilité permet de combattre de manière significative la pollution sonore.

 

–   Plan financier : bien que cela nécessite souvent un investissement initial assez important, l’application du plan de déplacements permet souvent sur le long terme à l’entreprise, de faire des économies assez considérables. Certaines entreprises en appliquant leurs plans de mobilité bénéficient des aides financières de l’ADEME.

 

–         Social : la majorité des entreprises s’inscrivent  aujourd’hui dans une logique d’entreprise écologique et responsable. De ce fait, soucieuses de l’image de marque qu’elles veulent refléter auprès du grand public en général et de leurs clients en particulier, mettre sur pied et appliquer un plan de mobilité efficace s’avère être un véritable atout. Dès lors il est plus que normal de voir des entreprises communiquer sur leur engagement pour le développement durable pour renforcer le rayonnement de leur marque.

 

–         Santé et sécurité : la baisse du trafic routier réduit considérablement les émissions de gaz  qui sont l’une des principales causes de maladies liées à la pollution.   En plus de cela, cette baisse du trafic entraîne également la baisse des accidents liés à la circulation routière.

 

–         Politique : certains pays et ONG se sont résolument tournés vers une lutte sans merci contre les entreprises responsables des grands foyers de pollution. Ainsi, il est récurrent de voir appliquer dans certains pays, communauté économiques et/ou politiques comme l’Union européenne des mesures visant à prendre conscience de l’impact de la pollution. Cela se traduit notamment au travers des bons taux de reprise des vieilles voitures pour l’achat d’une nouvelle voiture électrique auprès de la majorité des constructeurs automobiles européens. 

 

 

 

 

Exemples d’applications des plans de mobilité

 

–         L’encouragement à des valeurs communautaires comme le partage : cela peut se traduire au travers du développement d’un service de covoiturage en interne entre collègues ou avec des entreprises proches du site. Privilégier les meilleures places de parking aux employés favorables au  partage de leurs véhicules au travers du covoiturage. Le dépannage gratuit ou à des tarifs préférentiels des voitures qui font l’objet  du covoiturage.

 

–         L’encouragement de l’utilisation des transports publics : des partenariats avec des entreprises  de transport en commun peuvent être mis sur pied pour offrir les meilleures offres aux différents employés afin de les inciter à utiliser les transports en commun. La création d’une navette spéciale pour les employés est aussi envisageable pour les destinations très fréquentées.

 

–         Promotion des vélos : les vélos à assistances électriques sont un bon recours dans le cadre de la promotion des vélos. Ainsi, l’entreprise peut décider de mettre sur pied une flotte de vélos. Une prime d’indemnité par kilomètre peut également créer un engouement de la part des salariés.  

Une meilleure gestion des déplacements professionnels : Des applications de note de frais permettent aux entreprises de mieux suivre le coût des déplacements professionnels de leurs collaborateurs et ajuster leur politique de déplacement

 

–         Mise en place d’une politique de télétravail : la pandémie du corona nous a une fois de plus permis de confirmer que d’autres méthodes de travail comme le télétravail sont réellement envisageable. Cette même approche peut être proposée pour réduire les besoins de déplacement des employés de leurs domiciles pour leurs différents lieux de services respectifs.